Rendez-vous le 29 février à 20h pour fêter avec nous l’Anniversaire de l’Académie et profiter de promotions exclusives

Inscription à la conférence iciarrow-right
  • Offre exceptionnelle jusqu’au 05.03
  • 🔥
  • Accéder à l’offre d’anniversaire
  • 🔥
  • Offre exceptionnelle jusqu’au 05.03
  • 🔥
  • Accéder à l’offre d’anniversaire
  • 🔥
  • Offre exceptionnelle jusqu’au 05.03
  • 🔥
  • Accéder à l’offre d’anniversaire
  • 🔥
Nutrition

Bouillon d’os (Bone Broth) : la recette et ses Bienfaits sur la santé

30 octobre 2023
12 min
Bouillon d'os

Qu’est-ce que le bouillon d’os (ou bone broth en anglais) ? Quelle est la recette du bouillon d’os ? Quelle quantité de bouillon d’os boire pour obtenir des résultats ? Quels sont les bienfaits de cette cure ? Comment régénérer tes intestins grâce au bouillon d’os ? Après la lecture de cet article, tu seras incollable sur le bouillon d’os, le roi des bouillons !

Prépare-toi une bonne infusion ou un latte et installe-toi confortablement. La recette du bouillon d’os est un véritable remède de grand-mère qui ressort peu à peu des oubliettes et redevient même à la mode, y compris en France.

Qu’est-ce que le Bouillon d’Os (ou Bone Broth) ?

Le bouillon d’os est un liquide que l’on obtient après avoir laissé mijoter longtemps quelques ingrédients : les os, les os à moelle, les articulations et le tissu conjonctif des animaux, avec une petite touche de légumes et d’herbes aromatiques pour un zeste de saveur supplémentaire. Sa recette est très simple. 

Le bouillon d’os est une vraie petite merveille culinaire que nos ancêtres savaient déjà apprécier ! Même s’il revient à la mode depuis quelques années, le bouillon d’os existe depuis la nuit des temps. 

Déjà, nos amis préhistoriques ne perdaient rien de leur chasse et transformaient os et jarrets en un breuvage nutritif. Et c’est ce lien entre l’histoire et nos marmites actuelles qui est fascinant ! 

Aujourd’hui, en plus d’être un délice réconfortant et nutritif, il est souvent utilisé le cadre du gime GAPS ou paléo, grâce à ses nombreuses vertus (richesse en minéraux, soutien aux articulations, bienfaits pour la peau, aide à la digestion, soutien immunitaire et plus!), que nous décortiquerons ensemble un peu plus tard.

Sache que tu peux préparer un bouillon d’os avec différents types d’os et os à moelle : poulet, bœuf, porc, dinde, agneau, poisson, etc. Ceci étant, comme tout, sa qualité dépendra aussi de la façon dont les animaux ont été élevés, s’ils ont été nourris à l’herbe et élevés en pâturage ou de manière intensive, et s’ils sont bio ou non.

Si l’idée de faire mijoter des os te fait froncer les sourcils, surtout si tu es vegan, pas de panique ! Des alternatives sous forme de compléments alimentaires sont disponibles. Seulement, le bouillon d’os est une merveilleuse manière de se supplémenter de façon naturelle. Il est véritablement à la frontière entre l’alimentation et la médecine, une sorte d’alicament très puissant. Et la bonne nouvelle est qu’il est très facile à préparer et à petit prix.

Quelle est la recette du Bouillon d’Os?

Table des matières

bouillos d'os bienfaits

Tu t’interroges sur la confection d’un bouillon d’os sain ? Connaître la recette du bouillon d’os, ce remède ancestral, est essentiel pour tirer profit de ses nombreux bienfaits pour la santé. Alors, il est temps que je te dévoile ma recette pour un bouillon d’os (bone broth) savoureux et nutritif. Elle est issue de ma formation en nutrition HYGIE//NUTRI.

Ingrédients : 

  • 4 litres d’eau froide
  • 1 poulet entier bio ou une carcasse de poulet
  • 2 carottes moyennes
  • 4 branches de céleri
  • 2 c à soupe de vinaigre de cidre
  • 1 gousse d’ail pelée
  • 1 oignon
  • Persil
  • Sel de mer
  • Poivre
  • Curcuma


Étapes : 

  • Déposer le poulet (ou la carcasse) dans un plat puis mettre dans l’eau froide et laisser frémir quelques minutes et écumer les impuretés à la surface.
  • Ajouter tous les autres ingrédients sauf la botte de persil (on peut y ajouter du thym et du laurier également).
  • Laisser mijoter durant 3 heures à feu doux.
  • 10 minutes avant la fin de cuisson, ajouter le sel, le poivre et le curcuma.
  • Ajouter le persil juste avant de servir. Sinon, filtrer le bouillon pour le congeler ou le mettre au frigo (il se garde 1 semaine au frais).
  • La viande doit être consommée dans les 48h ou congelée. Les légumes peuvent être consommés dans les 3 jours.

Quels sont les bienfaits du Bouillon d’Os?

Légumes pour bouillon d'os

En gros, le bouillon d’os a plusieurs bienfaits, et est ton remède numéro un pour :

  • Régénérer tes intestins
  • Surmonter la maladie cœliaque et les maladies auto-immunes
  • Améliorer de la santé des articulations
  • Faciliter la digestion
  • Détoxitier le foie
  • Renforcement du système immunitaire

La régénération de la paroi intestinale

Une bonne santé passe par des intestins sains

Si tu me lis régulièrement, tu sais à quel point une santé optimale passe par celle de notre deuxième cerveau.

Un côlon sain contient des jonctions serrées de cellules épithéliales, une épaisse couche de mucus et une collection diversifiée de bactéries. En cas de déséquilibre (on parle de dysbiose) et d’amincissement de la couche de mucus, l’intégrité de la barrière épithéliale est menacée.

En conséquence, les bactéries et les protéines issues des aliments peuvent pénétrer dans la circulation sanguine. Cela provoque alors une réaction inflammatoire du système immunitaire via les lipopolysaccharides.

Le bouillon d’os permet de régénérer le système digestif grâce à son caractère gélatineux. Celle-ci absorbe l’eau et aide à maintenir l’épaisse couche de mucus qui permet de tenir les bactéries éloignées de la barrière entérique.

Le bouillon d’os contre la porosité intestinale

C’est pour cela que le bouillon d’os est totalement indiqué en cas de porosité (ou perméabilité ou hyperperméabilité) intestinale. Des recherches ont démontré que la gélatine est efficace en cas de perméabilité intestinale. En effet, elle protège et guérit la muqueuse du tube digestif chez les souris. Les chercheurs pensent qu’il a le même effet chez l’Homme, mais des recherches supplémentaires sont nécessaires pour démontrer son efficacité.

Comme nous l’avons vu plus haut, la glutamine aide à maintenir la fonction de la paroi entérique et elle est connue pour prévenir et guérir la porosité du tube digestif. À noter qu’une carence de cet acide aminé entraîne une atrophie des villosités du tube digestif.

En cas de porosité de ce dernier, des particules d’aliments non digérées ainsi que des toxines et des bactéries entrent dans le sang de manière anormale. Cela provoque une inflammation et des maladies comme le syndrome de l’intestin perméable, la maladie de Crohn et d’autres pathologies auto-immunes, la colite ulcéreuse, le syndrome du côlon irritable, etc.

Les vertus du bouillon d’os contre la maladie cœliaque et les maladies auto-immunes

Un autre point parmi les vertus du bouillon d’os concerne les maladies auto-immunes.

En effet, la perméabilité intestinale que nous venons d’évoquer est à l’origine de maladies auto-immunes. Lorsque la paroi entérique est endommagée et que les particules d’aliments, les toxines et les bactéries passent dans le sang, l’organisme les considère comme des corps étrangers et réagit via une attaque du système immunitaire qui se retourne contre lui-même.

C’est alors que se développe une maladie auto-immune, comme la maladie cœliaque et bien d’autres. Des symptômes chroniques peuvent être observés, comme de la constipation, diarrhée,ballonnements,gaz,éruptions cutanées, etc.

Le bouillon d’os broth est alors très intéressant grâce à la glutamine. Celle-ci permet d’empêcher les toxines alimentaires d’entrer dans la circulation sanguine. Elle peut ainsi réparer la paroi entérique endommagée. La consommation régulière de bouillon d’os est alors très recommandée aux personnes souffrant de maladies auto-immunes. 

L’intérêt du bouillon d’os pendant la grossesse

Le bouillon d’os, grâce à sa grande richesse en nutriments, est très bénéfique pour la future maman (avant la conception, pendant la grossesse et après l’accouchement) et le bébé

En effet, il va aider à la régénération du corps de la jeune maman et lui permettra de retrouver des forces grâce à sa richesse minérale et son pouvoir réchauffant.

Par ailleurs, le collagène aidera à réparer les tissus endommagés au cours de l’accouchement (en cas de césarienne, d’épisiotomie ou de déchirure) et soutiendra les articulations. La glycine permettra aux muscles de bien récupérer et agit également comme un neurotransmetteur apaisant utile en cas de baby-blues.

À noter que la grossesse est un phénomène extrêmement acidifiant qui augmente la perméabilité intestinale, d’où l’intérêt de boire du bouillon d’os.

Après la naissance, si la jeune maman se nourrit bien et consomme du bouillon, le tube digestif assimilera mieux les nutriments. Cela aura alors un impact sur la qualité et la quantité du lait maternel, qui sera ainsi plus riche sur le plan nutritionnel pour le bébé.

Les autres propriétés du bouillon d’os pour la santé

C’est indéniable, les vertus du bouillon d’os concernent avant tout notre deuxième cerveau. Cela dit, ce n’est pas tout. Il existe de multiples autres avantages à faire une cure de bouillon d’os. Je te propose un petit tour d’horizon de tout ce que cet élixir pourra t’apporter.

Une aide à la digestion

Tout d’abord, le bouillon d’os est facile à digérer. La cuisson longue permet de détruire les protéines complexes et les molécules de graisse, en faisant des éléments très simples à digérer.

La glycine qu’il contient stimule la sécrétion d’acide chlorhydrique qui permet une bonne digestion. 

De plus, la gélatine active les sucs digestifs, rendant ainsi les aliments cuits plus faciles à digérer. Cela améliore la motilité intestinale, favorisant des selles saines. Tu peux aussi l’associer à un jeûne séquentiel pour reposer tes intestins pour ensuite mieux les nourrir.

La détoxification et la santé du foie

La bonne activation des sucs digestifs participe au bon fonctionnement du foie : elle aide à la formation des acides biliaires qui dégradent les matières grasses.

Elle augmente de ce fait la capacité détoxifiante du foie. Encore une fois, inutile de dépenser des mille et des cent dans le dernier produit « à la mode », une cure de bouillon d’os sera idéale dans le cadre d’une détox.

De plus, la glycine permettrait une accélération de la guérison en cas de stéatose hépatique alcoolique, protège les cellules hépatiques contre l’hypoxie et augmenterait les chances de survie du foie après une transplantation. 

Un soutien contre l’inflammation

Les acides aminés concentrés dans le bouillon d’os présentent des propriétés anti-inflammatoires importantes.

Parmi ces acides aminés, on trouve l’arginine est d’ailleurs intéressante en cas d’inflammation chronique pouvant engendrer notamment les maladies cardiovasculaires, le diabète, le syndrome métabolique, la maladie d’Alzheimer, certains cancers, etc.

La consommation de bouillon peut ainsi aider à protéger contre ces maladies, c’est une des vertus du bouillon d’os pour la santé qui est particulièrement intéressant.

Si tu veux en savoir plus sur l’Inflammation, je t’invite à visionner la masterclass de Lisa que tu peux retrouver ci-dessous. 

Le renforcement des articulations et des os

Les différents nutriments composant le bouillon d’os permettent une amélioration de la santé des articulations, notamment grâce au collagène, mais aussi à la proline et à la glycine, que ton organisme utilise pour construire son propre tissu conjonctif (les os, la peau, le cartilage et les vaisseaux sanguins).

 

De plus, le collagène constitue une grande partie de l’os. D’ailleurs, savais-tu que lorsqu’un os se détériore, cela est lié à un manque de collagène plus qu’une carence en minéraux ? Le vieillissement, le diabète ou l’insulino-résistance entraînent des effets négatifs sur la production de collagène. Les os se fragilisent et deviennent plus faibles.

 

Par ailleurs, on trouve aussi de la glucosamine et de la chondroïtine, qui sont des composés naturels présents dans le cartilage. On recommande notamment la glucosamine pour les problèmes articulaires et la chondroïtine pour l’arthrose.

Consommer du bouillon d’os régulièrement te permettra de conserver des os plus souples, solides et plus résistants aux fractures.

L’amélioration du sommeil et des fonctions cérébrales

Décidément, le bouillon d’os est un trésor de vertus pour l’organisme ! En plus de tout ce que nous avons vu plus haut, le bouillon d’os peut également améliorer le sommeil et les fonctions cérébrales.

 

Cela est dû à la glycine (encore elle !) qui peut te procurer de la détente et induire le sommeil, améliorant aussi sa qualité, réduisant la fatigue ressentie et augmentant le sentiment de gaieté. Cet acide aminé permet de réduire la température corporelle et d’inhiber l’activité musculaire. Les études que je t’ai mises en lien ci-dessus ont été faites avec ingestion de 3 g de glycine avant le coucher.

Une peau et des cheveux plus beaux

On parle beaucoup de collagène depuis le début de cet article. Tu sais, la substance dont les publicités pour les cosmétiques nous vantent les vertus ? Tu le paies à prix d’or dans leurs produits alors que tu peux le trouver naturellement, mieux assimilable et à moindres frais dans le bouillon d’os. La nature est décidément bien faite !

 

Le collagène et la kératine, que l’on trouve également dans le bouillon d’os, permettent ainsi de prendre soin de notre peau, nos cheveux et nos ongles. Les cheveux sont plus épais, les ongles moins cassants. L’élasticité et l’hydratation cutanée sont améliorées.

Une protection contre l’anémie

L’anémie est un problème majeur. Selon l’OMS, elle touche près de 25 % de la population. Les enfants sont d’ailleurs très sujets à l’anémie. Une complémentation en fer est souvent prescrite. Seulement, le tube digestif l’assimile moins bien.

Le bouillon d’os, grâce à sa richesse en minéraux, est également indiqué en cas d’anémie, notamment en cure

 

En effet, les globules rouges se forment dans la moelle osseuse. Le bouillon d’os leur apporte ainsi le nécessaire pour une production suffisante, et un bon transport de l’oxygène dans le sang.

Une protection contre les crampes musculaires

Certaines personnes ressentent des crampes musculaires, qu’elles soient sportives ou non. Elles peuvent se manifester à l’issue d’une pratique physique ou pendant la nuit, en plein sommeil. Une des causes des crampes musculaires est une carence en potassium, calcium ou magnésium.

Le bouillon d’os en est largement pourvu et peut ainsi aider à les soulager. Les sportifs apprécieront principalement d’en consommer pour reconstituer les électrolytes perdus avec la transpiration.

 

Et comme il protège également du stress oxydatif, les athlètes de haut niveau peuvent également en boire. Un bol avant ou après une séance, ou avant le coucher apportera un soulagement.

bouillon os et légumes

D’où viennent les bienfaits du Bouillon d’Os?

Voyons maintenant de plus près pourquoi le bouillon d’os concentre autant de bienfaits et vertus nutritionnelles :

  • il est riche en acides aminés essentiels et non essentiels dont l’organisme a besoin pour la masse musculaire ainsi que la construction et la réparation des os. Les personnes ayant des besoins élevés en protéines l’apprécient tout particulièrement (les athlètes, les culturistes, les femmes enceintes et allaitantes, les personnes convalescentes) ;
  • la présence de vitamine C ;
  • une quantité importante de vitamine B comme la niacine et la riboflavine ;
  • la richesse en glucosamine et en chondroïtine ;
  • des minéraux tels que le calcium, le magnésium, le silicium, le soufre et le phosphore. En effet, en cuisant pendant longtemps, l’os se déminéralise et relargue tous ces minéraux dans le bouillon. Cet effet est accentué par l’ajout de vinaigre pendant la cuisson.

Tous ces nutriments ont une biodisponibilité importante. En effet, ils sont hautement assimilables et digestes.

La glutamine

La glutamine, acide aminé non essentiel synthétisé par notre corps, est abondante dans notre sang et provient de l’os. Cruciale dans la synthèse des protéines et la réparation de la paroi entérique, elle est également liée à notre immunité et équilibre le pH de notre organisme. L’activité physique modérée augmente son taux sanguin, tandis que le stress intense peut le réduire significativement.

La glycine

C’est un acide aminé non essentiel provenant de la gélatine et qui joue un rôle de neurotransmetteur apaisant, favorisant le sommeil et régulant le rythme circadien. Il possède aussi des vertus anti-inflammatoires et soutient notre système immunitaire. Constituant majeur du collagène et participant à la formation du glutathion, un antioxydant vital, il combat les effets des radicaux libres et facilite la détoxication cellulaire. Cet acide aminé soutient également la sécrétion d’acide gastrique, réduisant les reflux et aidant à décomposer les graisses durant la digestion.

La proline

La proline est un acide aminé non essentiel. Elle contribue au bon fonctionnement des articulations, des phanères et des tendons. Elle permet également de synthétiser du collagène.  De plus, elle favorise une bonne cicatrisation et aide au renouvellement des tissus par la production de collagène. Elle a également une action antioxydante et des propriétés anti-inflammatoires.

La glucosamine

La glucosamine, composée de glucose et de glutamine et produite par l’organisme, voit sa production diminuer avec l’âge, affectant la régénération des cartilages et pouvant entraîner douleurs articulaires et arthrose. Présente en grande quantité dans le bouillon d’os et souvent associée à la chondroïtine, elle maintient l’intégrité du cartilage et des articulations, augmentant la lubrification synoviale. Elle s’avère bénéfique notamment en cas d’arthrose du genou. En somme, la glucosamine favorise la réparation des cartilages, réduit les douleurs articulaires et améliore la mobilité.

Le collagène

Le bouillon d’os, quelque peu gélatineux, doit cette consistance au collagène provenant du tissu conjonctif, de la viande, et des os qu’il contient. Cette protéine structurale, constituant 25-35% de notre organisme, est présente dans les os, le cartilage, et autres tissus. Le collagène facilite le développement et la régulation de nos tissus, améliore l’élasticité de la peau, nourrit cheveux et ongles, et soutient une muqueuse stomacale saine en favorisant une bonne sécrétion d’acide gastrique, facilitant ainsi la digestion. Il est également apprécié pour son soutien dans des affections articulaires et tendineuses comme l’arthrite et l’arthrose.

La gélatine

Nous venons de voir que le bouillon d’os est riche de cette protéine, fabriquée à partir du collagène dissous par la cuisson lente et basse. En effet, quand le collagène est mijoté, de la gélatine se forme. La composition de celle-ci est très proche de ce dernier. Tu peux l’imaginer comme une substance qui rebouche les fissures causées par une alimentation inflammatoire et/ou le stress.

Les vitamines B

Pour terminer, le bouillon d’os contient également des vitamines du groupe B comme la niacine (vitamine B3) et la riboflavine (vitamine B2). Il ne manque presque la vitamine B12. Elles interviennent dans le métabolisme, aidant l’organisme à décomposer les glucides, les protéines et les lipides pour produire de l’énergie.

Nous avons fait le tour des principaux constituants du bouillon d’os. Tu comprends ainsi beaucoup mieux à quel point il est bienfaisant pour le corps à bien des égards. Je te propose d’aller plus loin en étudiant plus précisément ses avantages pour notre deuxième cerveau.

Comment et quand consommer le bouillon d’os ? 

On recommande de consommer au moins un bol par jour, mais il peut également servir de base pour les soupes, les sauces et autres plats. Une cure est idéale, en consommant un bol avant chaque repas ou sous forme de monodiète pendant un à trois jours. Le bouillon d’os est extrêmement intéressant pour sa richesse en acides aminés, comme nous allons le voir en détail.

Le Bouillon d’Os présente-t-il des dangers ?

Loin de là ! Le bouillon d’os ne comporte pas de danger ou de contre-indications connues. 

Comme tu l’as découvert, le bouillon d’os regorge de minéraux alcalinisants et offre une multitude de bienfaits, aidant notamment à rétablir l’équilibre acido-basique de l’organisme. Cependant, veille à privilégier un bouillon d’os fait maison. Les versions commerciales peuvent renfermer divers ingrédients potentiellement nocifs pour certaines personnes, tels que le gluten, le soya, le glutamate monosodique, et d’autres composants transformés que tu n’inclurais pas dans tes préparations culinaires.

bouillon d'os contre les maladies

FAQ sur les bienfaits du bouillon d’os

Le bouillon d’os a une grande capacité de régénération des intestins. Il permet de réduire la perméabilité intestinale, ce qui intéresse principalement les personnes atteintes de maladies auto-immunes ainsi que les femmes enceintes pendant leur grossesse. Nous pouvons citer de nombreuses autres vertus : une meilleure digestion, un soutien contre l’inflammation, une peau, des cheveux et des ongles plus beaux, des articulations renforcées et un sommeil de meilleure qualité.

Pour les ingrédients, la première chose que je peux te conseiller est de conserver les restes d’os et de carcasses de tes différents repas au lieu de les jeter. Tu peux les conserver au congélateur en attendant de préparer ton bouillon. Tu peux également demander à ton boucher de t’en fournir. Certains les donnent gratuitement. Quoi qu’il en soit, privilégie des os d’animaux nourris à l’herbe pour un bouillon plus nutritif, et labellisé bio idéalement.

Les meilleurs os pour préparer un bouillon sont ceux qui contiennent le plus de tissu conjonctif. Pense également au cou, aux pattes, au dos, aux articulations autant que possible.

Tu peux conserver ton bouillon d’os au réfrigérateur pendant cinq jours. Au-delà, je t’invite à le congeler dans des portions individuelles pour un côté pratique.

Pour bénéficier des vertus du bouillon d’os pour la santé, je te conseille d’en boire un bol avant chaque repas sous forme de cure. Si tu préfères, tu peux également opter pour une journée de jeûne par semaine ou par mois pendant laquelle tu pourras boire ton bouillon à volonté.



Tu peux le boire seul ou t’en servir de base pour une soupe. Tu peux également l’utiliser pour faire cuire du quinoa ou du riz semi-complet, des légumineuses, etc. À toi de voir et d’exprimer ta créativité pour profiter de toutes les vertus du bouillon d’os pour la santé !

Si tu souhaites observer les bienfaits du bouillon d’os pour la santé, je te déconseille de le filtrer. En effet, les résidus de moelle et les graisses du bouillon sont ce qu’il y a de plus régénérant pour ta muqueuse comme nous l’avons vu dans l’article.

Il est possible que de la mousse apparaisse sur le dessus du bouillon pendant la cuisson. Ce sont des impuretés qui sortent des os. Il te suffit de les enlever grâce à une cuillère à rainures.

Pour t’assurer d’obtenir un bouillon riche en gélatine, ajoute des os qui ont des tissus conjonctifs comme les pattes, les articulations, le cou, le dos, les articulations, etc.

Il est possible que le bouillon d’os prenne un aspect laiteux. En effet, c’est ce qui arrive quand il est cuit trop longtemps à une température trop élevée. Tu peux le consommer sans problème. Veille simplement à baisser la température la prochaine fois.

Opter pour un bouillon d’os biologique, c’est faire un choix conscient en faveur de la qualité et du respect de l’environnement. La première raison est intrinsèquement liée à la pureté du produit et à ta santé. En effet, lorsque nous parlons de bouillon d’os biologique, cela signifie que les animaux dont proviennent les os ont été élevés selon des normes biologiques strictes : alimentation biologique, pas d’utilisation d’antibiotiques ou d’hormones de croissance, et dans bien des cas, un accès au plein air pour les animaux.

 

En consommant biologique, tu soutiens également une agriculture qui tend à préserver l’environnement en évitant les pesticides et les engrais chimiques, préservant ainsi la biodiversité et les écosystèmes. L’impact sur la qualité du bouillon est non négligeable, car des os provenant d’animaux sains et élevés dans de bonnes conditions sont susceptibles d’offrir un profil nutritionnel plus riche et un goût plus authentique.

Tu peux tout à fait faire un bouillon d’os de poulet ! C’est justement la recette qui t’est recommandée plus haut dans cet article. Elle est facile et extrêmement nutritive.

Moins connu, le bouillon d’arêtes de poisson existe également. Il est plus délicat et léger, et n’a pas tout à fait les mêmes propriétés que le bouillon d’os décrit ici. Le bouillon d’arêtes de poisson serait intéressant, notamment, pour faire le plein d’iode et lutter contre les faiblesses de la thyroïde.

bouillon d'os Lisa Salis

Le mot de la fin

Mon article sur les vertus du bouillon d’os pour la santé touche à sa fin. Tu as ainsi pu comprendre ce qu’est le bouillon d’os, tu connais ses ingrédients et ses composants majeurs, et comment ils agissent.

 

Tu as également compris à quel point c’est un régénérant intestinal hors pair et tous les autres avantages qu’il présente pour l’organisme. N’hésite pas à essayer ma recette et te faire ton propre avis. Je suis sûre que tu vas adorer !

 

En tout cas, prends bien soin de toi et pense à partager tes photos et tes impressions sur les réseaux sociaux pour sensibiliser ton entourage ! Ainsi, tu m’aideras dans ma volonté de démocratiser l’accès à la nutrition.

Si tu souhaites aller plus loin, je t’invite à découvrir l’état de ta santé en moins de 10 minutes.

Des soucis comme un mauvais sommeil ou des problèmes digestifs sont souvent les précurseurs d’un problème de santé plus profond. Ignorés, ils peuvent mener à des maladies chroniques, qui ont augmenté de plus de 73 % ces dix dernières années.

Définir ton Score Santé est la première étape essentielle pour faire le point et connaitre les axes d’amélioration.

Ce test te donne un aperçu de ton état actuel. Il réunit les questions principales que je pose à mes clients en cabinet lors d’une première consultation.

Taille texte

TOUS LES ARTICLES

Creuse à volonté les sujets qui te passionnent !