Rendez-vous le 29 février à 20h pour fêter avec nous l’Anniversaire de l’Académie et profiter de promotions exclusives

Inscription à la conférence iciarrow-right
  • Offre exceptionnelle jusqu’au 05.03
  • 🔥
  • Accéder à l’offre d’anniversaire
  • 🔥
  • Offre exceptionnelle jusqu’au 05.03
  • 🔥
  • Accéder à l’offre d’anniversaire
  • 🔥
  • Offre exceptionnelle jusqu’au 05.03
  • 🔥
  • Accéder à l’offre d’anniversaire
  • 🔥
Nutrition

Produits minceur : sont-ils vraiment efficaces ?

28 mars 2024
12 min
produit minceur

« Perdez 5 kilos sans le moindre effort ! »
« Jusqu’à 4 cm de tour de taille en moins en 1 mois ! »
« Efficacité prouvée sur la cellulite en 10 jours ! »

Chaque année, les produits minceurs inondent le marché avec des promesses alléchantes. Mais sont-ils vraiment efficaces et sans danger pour la santé ? Voici des réponses pour t’aider à prendre une décision éclairée face à ces tentations publicitaires.

 

Savais-tu que le nombre de personnes en surpoids ne cesse de grimper ? Selon l’OMS, il devrait dépasser les 3,3 milliards d’ici 2030… Et dans cette société stressante où on court partout, il est tellement tentant de se tourner vers les produits minceur miracles tels que les pilules, les gélules ou les crèmes pour se débarrasser de cette graisse tenace. Mais devine quoi ? La plupart de ces produits sont complètement inefficaces, voire pire : dangereux. Il est essentiel de se méfier de ces promesses illusoires de perte de poids rapide. Les sachets et autres compléments riches en protéines peuvent sembler attrayants, mais la véritable clé réside dans une alimentation équilibrée et une activité physique régulière. Fais attention à ces produits miracles qui prétendent rendre la minceur facilement disponible. La solution durable réside dans des choix sains et une approche globale de notre bien-être.

Table des matières

Les dangers des pilules pour maigrir : petite rétrospective 

Il existe tellement de pilules soi-disant miracles pour perdre du poids ! Au départ, on utilisait des extraits thyroïdiens qui boostaient le métabolisme et augmentaient la dépense énergétique. Mais ces médicaments provoquaient de graves problèmes cardiaques et psychologiques, alors ils sont désormais interdits, sauf en cas d’hypothyroïdie, leur réelle indication.

 

Ensuite, on a essayé les coupe-faim amphétaminiques comme l’amphépramone ou la fenfluramine. Ils étaient stimulants, mais à long terme, ils provoquaient des dépressions et des troubles psychiatriques sévères. Les personnes avaient tendance à augmenter les doses, ce qui entraînait des problèmes majeurs.

 

La dexfenfluramine n’était pas stimulante pour le système nerveux, mais elle causait de l’hypertension artérielle pulmonaire, une maladie mortelle. Le Médiator était un médicament similaire, provoquant les mêmes problèmes, et tu connais le scandale qui a suivi. Heureusement, tous ces médicaments sont maintenant interdits.

 

L’Orlistat, vendu sous le nom de Xénical et d’Alli, agit différemment. Il bloque les enzymes digestives qui décomposent les graisses, ce qui fait que certaines graisses passent directement dans les selles. Mais malheureusement, ce médicament est décevant : on ne perd généralement que quelques kilos, qui sont repris dès qu’on arrête le traitement.

 

Il y a aussi eu la sibutramine, qui augmentait la sensation de satiété, mais malheureusement elle a causé des décès et a été retirée du marché en janvier 2010.

 

Et le rimonabant, qui agissait sur les centres de plaisir et réduisait l’appétit. Mais hélas, il provoquait des dépressions, donc il a également été retiré.

Le thé vert est souvent utilisé dans les produits minceur comme brûleur de graisses.

À la recherche de solutions naturelles

 

Au fil du temps, notre quête pour perdre du poids nous a conduits à explorer de nouvelles avenues, en cherchant des alternatives plus naturelles aux pilules minceur traditionnelles. 

 

Les pilules minceur traditionnelles, comme nous l’avons vu, utilisaient diverses substances pour stimuler le métabolisme, réduire l’appétit ou bloquer l’absorption des graisses. Mais au fur et à mesure que la conscience autour de notre santé et de notre environnement grandissait, nous nous sommes tournés vers des approches plus naturelles.

 

Aujourd’hui, les pilules minceur « naturelles » mettent l’accent sur des ingrédients d’origine végétale, des extraits de plantes et des composants naturels reconnus pour leurs propriétés bénéfiques. On parle par exemple de thé vert, de caféine issue du café ou du guarana, et bien d’autres encore.

 

Ces pilules minceur « naturelles » sont souvent présentées comme des compléments alimentaires, conçus pour accompagner un mode de vie sain comprenant une alimentation équilibrée et de l’exercice régulier. Elles peuvent apporter un soutien supplémentaire en favorisant la digestion, en boostant le métabolisme, en réduisant les fringales ou en augmentant l’énergie.


L’avantage des pilules minceur « naturelles » est qu’elles offrent une approche plus douce et respectueuse de notre corps, mais elles ne sont pas sans risque non plus.

Au contact des liquides de l'organisme, les graines de chia gonflent et peuvent ainsi couper la faim.

Quels sont les mécanismes d’action et les composants des pilules minceur dites naturelles ?

 

Les pilules minceur se regroupent en quatre catégories selon leurs effets attendus :

 

1/ Effet brûle-graisses et absorption des graisses

 

Les produits minceurs contiennent généralement des ingrédients tels que la caféine et le thé vert, riches en catéchines, qui augmentent la présence de noradrénaline dans l’organisme. Cette hormone, qui est aussi un neurotransmetteur, stimule l’adrénaline, favorisant ainsi les dépenses énergétiques du corps.

 

D’autres ingrédients populaires dans les brûle-graisses et les capteurs de graisses incluent le curcuma, le piment, le guarana, la cétone de framboise, le chitosan, le wakamé, la carnitine, l’acide linoléique conjugué (CLA ou ALC), le chrome, le nopal, les fibres d’orange ou de cacao, le citrus aurantium, ainsi que quelques vitamines pour maintenir l’énergie pendant un régime et des ingrédients coupe-faim tels que les graines de caroube ou le konjac. Ces produits sont vendus comme étant naturels, bons pour la santé et idéaux pour perdre du poids.

 

Des études ont examiné les effets de certains de ces ingrédients sur la thermogénèse, qui correspond à la production de chaleur dans le corps et à la dépense d’énergie et de calories. Pourquoi ? Parce que la thermogénèse favorise la dégradation des lipides (lipolyse). Cependant, en ce qui concerne l’absorption des graisses, les capteurs de graisses ne sont pas aussi simples qu’on le prétend. Nous examinerons cela plus en détail ci-dessous.

 

2/ Effet drainant et/ou diurétique

Après la dégradation des graisses et le ciblage des toxines, il est essentiel de les éliminer. Le mouvement, comme la marche rapide et l’exercice physique, est la méthode la plus naturelle et efficace pour stimuler la lymphe et favoriser l’élimination.

 

Certains composants et plantes aux propriétés drainantes et diurétiques peuvent apporter un coup de pouce, mais il existe des dérives avec de fausses promesses. Certaines pilules prétendent lutter contre la rétention d’eau, améliorer la circulation sanguine et faciliter l’élimination des déchets.

En fait, elles agissent sur les différents émonctoires du corps, tels que le foie, les intestins, les reins, les poumons et la peau, qui sont responsables de l’élimination des toxines. En naturopathie, on veille à les drainer et à en prendre soin tout au long de l’année, en respectant les cycles saisonniers de chaque organe.

 

Il est aussi préférable de soutenir le travail des émonctoires à des moments précis – plutôt que juste avant les vacances d’été. De plus, il est important de tenir compte de l’état de santé de chaque personne, car stimuler un organe affaibli ou saturé de toxines peut être dangereux. L’utilisation de pilules ou de remèdes trop puissants et inadaptés à ton état de santé et à tes niveaux d’énergie peut entraîner une fatigue accrue et des réactions d’élimination, sans résultats significatifs.

Que retrouves-tu dans les pilules drainantes et diurétiques ? Elles contiennent souvent des composés tels que le pissenlit, le radis noir, la queue de cerise, l’artichaut, l’ortie, le chardon-Marie, l’orthosiphon, le bouleau et la vigne rouge. Bien que ces éléments contribuent à l’élimination des déchets, ils ne produiront qu’un effet minime sur l’organisme s’ils sont pris de manière isolée, sans une alimentation saine, de l’exercice physique et une évaluation complète des raisons de l’excès de poids. On peut compter sur une brûlure calorique quotidienne de quelques dizaines de calories tout au plus.

3/ Effet coupe-faim

Certains coupe-faim agissent en prenant toute la place dans ton estomac et en absorbant les liquides du bol alimentaire pour te donner une sensation de satiété. Par exemple, le konjac, une plante d’origine asiatique présente dans de nombreux compléments alimentaires, peut augmenter sa taille jusqu’à 20 fois lorsqu’il est ingéré. Des plantes telles que le fucus (une algue), l’agar-agar, les graines de chia et la caroube sont également utilisées pour former un gel rassasiant dans l’estomac.

 

Cependant, bien que ces plantes rassasiantes soient présentées comme naturelles, elles ne sont pas exemptes de risques. Par exemple, le garcinia cambogia, un fruit tropical asiatique, a été interdit en France et dans de nombreux pays après des réactions graves chez des consommateurs en Amérique du Nord. Les risques d’interactions entre divers composants, tels que la caféine, peuvent être dangereux. L’Agence nationale de sécurité sanitaire des produits de santé (ANSM) a donc interdit l’intégration du garcinia mélangé à d’autres composants à visée amaigrissante, mais sa vente reste autorisée en France s’il est vendu seul ou avec uniquement des composés naturels. Deux autres plantes, le fruit vert de Citrus aurantium L. ssp aurantium (Citrus aurantium L. ssp amara) et la plante Hoodia gordonii, sont également interdites par l’ANSM dans les préparations amaigrissantes.

 

4/ Effet cétogène

Certaines pilules soutiennent les régimes cétogènes (ou kéto) en compensant les carences qu’ils peuvent entraîner. Elles contiennent des cétones, des vitamines et d’autres ingrédients courants des brûleurs de graisses comme la carnitine ou le thé vert.

 

Lors d’un régime cétogène, l’apport en glucides est fortement réduit (maximum 50 grammes par jour), tandis que les apports en lipides sont augmentés, et les apports en protéines restent normaux. Le problème ? Le foie se met alors à produire des corps cétoniques pour fournir de l’énergie à partir des lipides. Aussi, si tu décides de suivre un tel régime, sache que lorsque tu réduis fortement tes glucides, cela nécessitera à ton corps de passer par une phase d’adaptation pendant laquelle tu peux avoir des vertiges, de la fatigue, de la constipation, des maux de tête et une sensation de faiblesse. Ce régime peut aussi entraîner une carence en fibres et en prébiotiques ce qui, sur le long terme, peut altérer le transit et le microbiote.

Nous pensons qu’il est important de considérer le régime cétogène comme un régime thérapeutique à suivre sur une courte période. Pour trouver le régime adapté à ton profil, à ton organisme et à ton mode de vie, je t’invite à écouter le podcast de Lisa « Quel est le meilleur régime ? ».

 

Gélules minceur et dangers potentiels : des preuves scientifiques solides ou des promesses trompeuses?

 

Les fabricants de compléments alimentaires affichent souvent la mention « testé cliniquement », mais il est important de distinguer les études sérieuses des recherches financées par les fabricants eux-mêmes. Quelles différences ? Ces études sont souvent menées sur de petits groupes de personnes ou sur des animaux, et pour des durées limitées. De plus, les études qui ne confirment pas les résultats souhaités sont parfois ignorées. Les preuves scientifiques objectives sont donc rares dans ce domaine.

 

Selon une méta-étude de 2011, seuls deux ingrédients, la caféine et la théine, sont unanimement reconnus pour leur efficacité dans l’augmentation de la thermogénèse et la perte de poids. Des chercheurs de l’Université de l’Oregon ont également constaté en 2012, après avoir analysé des centaines de produits minceur, que ces compléments alimentaires permettaient une perte de poids de seulement deux à trois kilogrammes par rapport au groupe placebo, et ce seulement en combinaison avec un régime et une activité sportive.

 

Une étude récente publiée par le National Institutes of Health (NIH) en mai 2022 a examiné les principaux ingrédients présents dans les pilules minceur et autres produits favorisant la perte de poids. Les chercheurs ont constaté que certains produits contiennent jusqu’à plus de 90 ingrédients, principalement d’origine végétale. Les autres composants courants sont les fibres, la caféine et les minéraux ajoutés.

 

Le NIH met en garde contre les risques potentiels des compléments alimentaires amincissants, notamment les interactions avec d’autres médicaments.

 

Les chercheurs soulignent l’importance de connaître les ingrédients présents dans ces produits et de consulter un professionnel de la santé avant de les consommer, en particulier pour les personnes atteintes d’hypertension, de diabète et de maladies cardiaques ou hépatiques. Cependant, moins d’un tiers des consommateurs américains de compléments alimentaires amincissants consultent un professionnel de la santé avant leur utilisation, selon le NIH.

Le piège des ingrédients naturels : quand leurs actions se révèlent néfastes

Zoom sur 4 ingrédients « pas si safe » dans les produits minceur !

 

Yohimbe (Pausinystalia yohimbe)

Ce petit trésor d’écorce d’arbres africains est souvent vanté pour ses pouvoirs aphrodisiaques et ses supposés effets brûleurs de graisses. Mais attention, le NIH nous met en garde contre de sérieux problèmes de sécurité à des doses supérieures à 20 mg par jour. Ça peut causer des maux de tête, de l’anxiété, de l’agitation, de l’hypertension et même de la tachycardie !

 

Hoodia (Hoodia gordonii)

Ce cactus du désert du Kalahari a la réputation d’être un coupe-faim naturel. Mais le problème, c’est qu’il a été signalé de nombreux effets indésirables tels qu’une accélération du rythme cardiaque et de la tension artérielle, des maux de tête, des étourdissements, des nausées et des vomissements. Pas très sympa, hein ?

 

Orange amère (Citrus aurantium L.)

L’orange amère, un agrume originaire d’Afrique de l’Est, peut poser des soucis de sécurité, surtout quand on la mélange à d’autres stimulants comme la caféine. Les effets indésirables peuvent aller de douleurs à la poitrine, de l’anxiété, des maux de tête, des problèmes musculo-squelettiques, à une augmentation de la pression artérielle et du rythme cardiaque. Pas vraiment le cocktail dont on rêve !

 

Glucomannane (konjac)

Le glucomannane, une fibre issue de la racine de la plante konjac, est très apprécié comme coupe-faim. C’est une source naturelle riche en fibres alimentaires et il a la particularité de gonfler énormément au contact des liquides. Mais attention, les problèmes de sécurité surviennent avec les comprimés de glucomannane. Il faut bien suivre les recommandations lors de la prise, car des cas d’obstructions de l’œsophage ont été signalés. Pour les autres formes (fruit, boisson…), il y a peu de risques en-dessous de 15 g par jour, mis à part quelques effets indésirables comme les flatulences, la diarrhée, la constipation et les gênes abdominales.

 

Voici la liste complète des principaux ingrédients analysés par le NIH, avec leur niveau de dangerosité et leur efficacité. Prends garde à ce que tu consommes pour maigrir, mieux vaut jouer la carte de la prudence !

Il n’y a pas de molécule miracle !

 

Bon, tu vas peut-être me dire comment on fait pour savoir si ce qu’on nous dit est vrai ou non. Alors, mettons les choses au clair sur les ingrédients miracles et les compléments alimentaires minceur !

 

🚫 Pas de molécule miracle sans risque, ça se saurait ! C’est ce que dit Mathilde Touvier, une chercheuse de l’Inserm. Elle explique que même si c’est naturel, tout ingrédient peut causer des symptômes désagréables, voire être néfaste pour la santé. Alors, on se méfie !

 

⚠️ Les compléments alimentaires minceur peuvent provoquer des interactions médicamenteuses, des surdosages (surtout si on se supplémente sans avis médical) et des réactions allergiques. Et il n’y a pas vraiment d’infos sur les effets à long terme de leur consommation. Donc, prudence !

 

🔎 Pour savoir si un fabricant de produits minceur est fiable, voici quelques pistes :

 

  • Vérifie s’il recommande l’avis d’un professionnel.
  • Regarde s’il partage des infos scientifiques sur ses produits.
  • Assure-toi de pouvoir contacter un conseiller ou un praticien de santé.

Des labos sérieux comme Super-smart, Copmed, Nutrixeal ou la Royale font partie de ceux qui respectent ces critères. Ils mettent à disposition de la documentation et sont là pour t’aider. Lisa les recommande les yeux fermés.

 

En revanche, méfie-toi des fabricants qui font trop de promesses, qui n’expliquent pas leurs ingrédients, qui font des prix cassés et des ventes en pack ou des abonnements tacites. Pas cool, ça sent l’arnaque !

 

🚫 Ne te laisse pas piéger par les arguments marketing bien ficelés et les infos manipulées. Par exemple, il y a des sites qui semblent objectifs mais en réalité, ils appartiennent à de grands fabricants de produits minceur. Ils dépensent des millions en publicité en ligne, dans les médias et avec les influenceurs. Reste sur tes gardes !

 

💡 Renseigne-toi pour faire les bons choix. Tu peux lire les articles sur le petit-déjeuner ou sur ce qui peut bloquer ta perte de poids. Ne tombe pas dans le piège des régimes extrêmes, des poudres et des gélules. C’est mauvais pour ton métabolisme, ta vie sociale, ton moral et ton bien-être !

 

Voilà, maintenant tu es bien informé. Méfie-toi des fausses promesses !

Bien que naturel, le millepertuis peut entrer en interaction avec d'autres traitements et présenter un danger pour la santé.

Vers une approche humaine, émotionnelle et holistique : ne perds pas de vu la compréhension du corps dans sa globalité

 

J’ai rappelé que lorsqu’on parle de santé ou de perte de poids, on ne parle pas seulement de science et de marketing, on parle aussi d’humain, d’émotions et d’holisme !

 

En naturopathie, on parle toujours de « causalisme ». Cela signifie que le naturopathe recherche toujours la cause de l’origine de la maladie. Prendre une pilule miracle pour perdre du poids, c’est méconnaître le fonctionnement de notre corps et faire abstraction de la cause du la prise de poids. Les kilos en trop sont souvent liés à des déséquilibres dans notre système. Ça peut être dû à des problèmes digestifs, hormonaux ou même émotionnels qui causent par exemple un excès de cortisol. Donc, la première étape, c’est de trouver la cause et de travailler sur nos organes d’élimination comme le foie, les intestins, les reins, les voies respiratoires et la peau. 

 

Ensuite, faut créer un environnement favorable à la perte de poids en se concentrant sur le repos et la gestion du stress. Quand on est en mode relaxation, notre système nerveux parasympathique s’active et c’est là que les systèmes d’élimination et de régénération cellulaire font leur boulot. Donc, pratique la respiration, la méditation, repose-toi, et dors bien ! As-tu déjà remarqué que le matin, ta langue était toute chargée et tes urines plus foncées ? C’est parce que ton corps a travaillé pendant la nuit pour éliminer les toxines. C’est important de donner à ton corps un moment de calme pour assimiler, digérer et traiter toutes les infos de la journée, que ce soit au niveau de la mémoire ou de la digestion.

 

À l’inverse, quand on est en action, en plein boulot ou en train de faire du sport, c’est notre système sympathique qui prend le contrôle. Ça, c’est le fonctionnement de base de notre corps : il est constamment entre le calme et l’action.

 

🛑 Il faut donc comprendre que si on est constamment stressés, sans repos et détente, il sera impossible pour notre corps d’éliminer correctement, de perdre du poids ou de purifier notre organisme déjà épuisé. Ce n’est pas juste une question de pilules, c’est un mode de vie global !

 

Alors, on pense à notre corps dans son ensemble, on le respecte et on lui offre ce dont il a vraiment besoin pour fonctionner au top !

Idées d'infusions detox à base d'orthosiphon, de petit houx, de verge d'or, de queue de cerise mais aussi de romarin, d'artichaut, de pissenlit, de guimauve mauve, de feuilles de ronce et d'aigremoine.

La minceur durable : bien-être intérieur et santé avant tout !

Selon moi, la clé d’une minceur durable, c’est bien plus que de simplement perdre des kilos en trop. Cela ne se résume pas à des pilules minceur, des cures de drainage ou à une question de calories. De même, le surpoids n’est pas seulement dû à une surconsommation de calories ou à de mauvais choix alimentaires. Il y a d’autres facteurs en jeu : sur le plan émotionnel, mental, dans la gestion du stress et les phénomènes inflammatoires. Il est important de te poser les bonnes questions : d’où vient ce poids ? Est-ce de la graisse ? De l’eau ? Y a-t-il une augmentation de la masse musculaire ? De plus, il ne faut pas oublier que si tu ne te nourris pas sur tous les plans de ta vie, que ce soit sur le plan social, professionnel, amoureux, familial ou amical, cela peut avoir un impact sur ton poids.

 

Si tu rencontres des difficultés à perdre du poids, il y a sûrement des leviers que tu n’as pas encore explorés.

 

  • Est-ce que ton alimentation est équilibrée, saine et répond-elle à tous tes besoins tout au long de la journée ?
  • Consommes-tu suffisamment de protéines ?
  • Est-ce que ton alimentation favorise l’inflammation ou au contraire la réduit ?
  • Prends-tu le temps de bien mâcher tes aliments et de prendre tes repas au calme ?
 

>>>Si tu as besoin de conseils, je t’invite à consulter le ebook de Lisa « Mes 4 règles d’or pour retrouver santé et énergie » ou à te faire accompagner sur le plan nutritionnel. Tu peux aussi consulter les articles très complets sur le petit-déjeuner idéal et sur l’alimentation anti-inflammatoire.

 

  • Gères-tu ton stress et prends-tu le temps d’intégrer des pratiques simples et quotidiennes pour y faire face ?

 

  • Pratiques-tu une activité physique qui favorise une meilleure circulation sanguine, lymphatique et qui te fait transpirer un peu chaque jour ?

 

>>La marche, le brossage à sec, le sport, ou encore le drainage lymphatique sont quelques pistes à explorer.

  • As-tu récemment effectué un bilan de santé complet pour t’assurer qu’aucun déficit ou excès ne nuit à ton objectif de perte de poids ?

 

  • As-tu vécu un choc émotionnel récemment ?

 

>>Dans ce cas, une consultation pourrait t’être bénéfique !

Tu l’auras compris, les pilules minceur et les compléments alimentaires en tous genres sont inutiles si on ne met pas en place une approche globale pour atteindre un poids sain. Arrêtons de nous concentrer uniquement sur l’apparence extérieure, car une minceur durable repose avant tout sur un bien-être intérieur profond et une bonne santé.

Sur ce, prends bien soin de toi !

Taille texte

TOUS LES ARTICLES

Creuse à volonté les sujets qui te passionnent !