Rendez-vous le 29 février à 20h pour fêter avec nous l’Anniversaire de l’Académie et profiter de promotions exclusives

Inscription à la conférence iciarrow-right
  • Rendez-vous le 29 février à 20h pour fêter avec nous l’Anniversaire de l’Académie et profiter de promotions exclusives
  • 🎉
  • Inscription à la conférence ici
  • 🎉
  • Rendez-vous le 29 février à 20h pour fêter avec nous l’Anniversaire de l’Académie et profiter de promotions exclusives
  • 🎉
  • Inscription à la conférence ici
  • 🎉
  • Rendez-vous le 29 février à 20h pour fêter avec nous l’Anniversaire de l’Académie et profiter de promotions exclusives
  • 🎉
  • Inscription à la conférence ici
  • 🎉
Énergie

La définition et les bienfaits de l’auto-hypnose

10 mai 2021
12 min
Relaxation et auto-hypnose

Connais-tu l’auto-hypnose ? Dans mon podcast, j’ai eu le plaisir d’accueillir Kevin Finel, thérapeute, formateur en hypnose. Il est fondateur de la principale académie d’hypnose Ericksonienne en France, l’ARCHE. Il a également cofondé Psychonaute, la première plateforme en ligne pour pratiquer l’auto-hypnose. Je te propose de revenir sur notre échange pour définir précisément à quoi correspond cette thérapie brève et ses bienfaits principaux pour la santé et la gestion des émotions.

Auto-hypnose : définition

Définition et origines de l’hypnose Ericksonienne

Avant toute chose, comme nous le précisons avec Kevin Finel dans l’épisode de mon podcast (que tu peux retrouver en fin d’article), souvent quand nous parlons d’hypnose, nous pensons surtout à l’hypnose de spectacle. De plus, nous n’avons pas forcément conscience que nous pouvons pratiquer l’auto-hypnose tout seul à la maison de manière complètement sécuritaire. Ce que nous voyons dans les spectacles donne une fausse image de l’hypnose. Cela porte le nom d’hypnose mais en réalité, ce n’en est pas.

Kevin nous explique que l’hypnose est l’accompagnement d’une personne dans d’autres états de conscience :

  • la veille,
  • le sommeil,
  • le fait d’être concentré,
  • d’être dans une rêverie,
  • etc.

Un hypnotiseur apprend à magner les états de conscience. C’est une discipline très intéressante, qui peut paraître un peu étrange dans notre société. Dans de nombreux endroits (et d’ailleurs comme le souligne mon invité, nous sommes une exception en France), la question des états de conscience est assez importante. L’hypnose de spectacle donne l’impression que l’hypnose est une sorte d’assujettissement d’une personne à une autre. En réalité, cette médecine alternative est l’inverse : il s’agit de donner à quelqu’un la possibilité d’explorer son monde inconscient. Cette thérapie brève est plutôt tournée vers l’autonomie : nous ne prenons pas le contrôle de quelqu’un, nous donnons à quelqu’un le contrôle sur lui-même.

Qu’est-ce que l’auto-hypnose ?

Définition de l’auto-hypnose

Il est possible de pratiquer une auto-hypnose, d’apprendre à se guider dans d’autres états de conscience, dans des expériences intérieures. Si tu souhaites une comparaison, ce qui s’en rapproche le plus est la méditation. C’est une aventure à la découverte de toute la partie immergée de soi-même. Elle a été mise au point par Milton Erickson.

Selon Kevin Finel, il y a 3 raisons de venir à l’auto-hypnose ou l’hypnose :

  • la thérapie : travailler avec des personnes qui sont en souffrance pour les aider à aller bien notamment dans le cas de compulsions par exemple ;
  • améliorer des choses en soi, faire grandir ses capacités, selon les mots de mon invité l’hypnose est comme une « salle du sport du mental », nous développons nos capacités d’imagination, de cognition, notre mémoire, notre créativité ;
  • la voie exploratoire : être juste dans notre état de conscience ordinaire, ce serait comme ne jamais voyager de sa vie. D’ailleurs, nous pouvons remarquer une métaphore de déplacement : « j’étais parti(e) loin, j’étais ailleurs ». Beaucoup de gens dans notre culture sont confinés dans un tout petit espace mental, juste parce qu’ils ne savent pas qu’il est possible d’explorer au-delà de cela. Nous pouvons appréhender les états de conscience comme visiter d’autres régions, explorer au-delà du mental, découvrir les différents états de conscience. Cette voie d’exploration est passionnante !

insérer lecteur épisode

L’auto-hypnose : la peur de perdre le contrôle

La plupart du temps, les personnes qui n’ont jamais pratiqué l’auto-hypnose ont surtout peur de perdre le contrôle, d’être manipulées. En réalité, l’hypnose n’est pas une perte de contrôle, c’est plutôt un état actif. Nous sommes très lucides, si nous ne voulons pas faire quelque chose nous ne le faisons pas. Il est plus facile de manipuler quelqu’un dans son état normal que dans un état hypnotique où nous avons une très grande conscience de soi. Nous savons ce qui va, ce qui ne va pas. Si nous mettons des gens dans leur état normal de conscience face à une publicité et si nous exposons des gens hypnotisés face à la même publicité, ils sont beaucoup moins sensibles en étant hypnotisés car ils voient bien la suggestion venir.

L’auto-hypnose : la solution idéale pour pratiquer en autonomie

L’auto-hypnose est une très bonne voie d’entrée pour quelqu’un qui a peur d’aller voir un praticien. Il est possible de tester des petits exercices très courts, se rendre compte que c’est simple, plutôt amusant et très accessible. Si tu essaies, tu pourras te rendre compte que tu peux t’amuser et te faire plaisir !

La seule limite de l’auto-hypnose concerne une personne qui a besoin de travailler à un niveau purement thérapeutique, lourd, avec un traumatisme. Dans ce cas, il vaut mieux aller voir un professionnel car cela ne s’improvise pas.

Avec l’auto-hypnose, tu peux te faire du bien. Prenons l’exemple de quelqu’un qui a un passé un peu lourd. Il peut déjà travailler sur sa gestion du stress au présent, mieux s’endormir le soir, mieux récupérer de l’énergie, voir où il y a des excès émotionnels, etc. Nous avons alors l’impression de faire des progrès par nous-mêmes ce qui souvent amène au plaisir d’avancer. Il y a une notion d’autonomie. Il s’agit de travailler avec soi-même grâce à l’auto-hypnose.

Par ailleurs, il peut être intéressant de réaliser un travail personnel chez soi, de manière autonome, en prévention, quotidiennement. Et s’il y a besoin d’une intervention en « curatif », dans ce cas il est mieux d’aller consulter. Sache également qu’il est possible de faire les deux, consulter et continuer à avancer tout seul. C’est important car cela responsabilise une personne, un peu comme en nutrition finalement !

L’état de conscience modifié

Qu’est-ce qu’un état de conscience modifié ?

Pour comprendre un peu plus ce qui se passe au cours d’une séance d’auto-hypnose, parlons de l’état de conscience modifié. Au cours de notre enfance, nous nous créons un fonctionnement subjectif. Nous apprenons à nous créer une manière d’être par rapport au monde. Cela va donner un état avec différentes caractéristiques : une façon de penser, une façon de gérer ses émotions, de créer de l’abstraction, de l’imagination.

Cet état, qui va commencer à se créer dans l’enfance et dans l’adolescence, va ensuite commencer à se figer, c’est ce qu’on appelle être soi-même en quelque sorte. Nous pouvons remarquer des fluctuations selon notre niveau de forme ou de fatigue – si nous avons bu 3 ou 4 cafés, ou pris un verre d’alcool par exemple. Dans ce cas, notre état de conscience fluctue. Prenons plus précisément l’exemple d’une personne qui boit un peu d’alcool. Elle va alors modifier quelque chose en elle, modifier son état de conscience. Elle sera peut-être plus volubile, rira sans forcément de raisons, perdra la notion de l’espace et de son corps. Seulement, sauf en cas de consommation excessive, nous restons nous-mêmes, même si nous aurons peut-être moins de réflexes. De plus, nous pourrons avoir tendance à nous confier plus facilement, nous désinhiber.

insérer lecteur épisode

Les différents états de conscience modifiés

Pour aller plus loin, sache que nous avons d’autres états de conscience. Prenons l’exemple des artistes qui connaissent bien les états d’inspiration. Cela représente des états de conscience très intéressants. Par ailleurs, si tu es absorbé(e) par une lecture que tu aimes, un film ou une musique qui te transporte, en fait tu vis des états de conscience déjà un peu modifiés. Et il faut bien reconnaître qu’en général nous adorons cette sensation ! Comme le dit fort justement Kevin, une des plus belles expériences humaines qui existent est de vivre d’autres états de conscience. Si nous allons au cinéma, au théâtre, voir des concerts c’est justement parce que cela peut nous procurer des expériences d’états de conscience modifiés.

Dans notre société nous n’en parlons pas beaucoup, à part l’expérience artistique. Beaucoup de gens ne savent pas ce qu’est un autre état de conscience et même quand ils le vivent avec une expérience artistique, ils ne savent pas que c’est précisément ce qu’ils vivent. Concrètement nous n’avons pas de mot, de vocabulaire à mettre dessus.

Pourquoi modifier son état de conscience ?

Modifier son état de conscience, au-delà du plaisir que cela amène, fait du bien aussi. Prenons l’exemple de la méditation : des gens méditent, et qu’ils aillent bien ou pas bien, après une séance, ils se sentent mieux. Des gens dépressifs qui méditent vont mieux mais si nous faisons méditer des gens qui vont bien, ils vont encore mieux. Modifier son état de conscience apporte toujours une sensation de bien-être.

L’hypnose est la discipline qui s’intéresse à toutes les modifications d’états de conscience. Un hypnotiseur cherche à recréer toutes les modifications d’état de conscience que nous pouvons connaître humainement. Certains sont plus faciles que d’autres à créer. Par exemple quelqu’un qui se met en auto-hypnose pourrait très bien se recréer un état d’ébriété par suggestion. En réalité, cela peut l’aider à se sevrer de certaines addictions.

Kevin prend l’exemple d’une personne accro à une substance : s’il lui apprend à avoir les effets sans les substances, c’est un premier pas considérable pour qu’elle puisse se désaccoutumer de sa compulsion. Nous pouvons également aller trouver des états d’inspiration, de flow, des états où nous allons nous dissocier, nous reconnecter avec notre corps. C’est un outil de liberté très important.

Auto-hypnose : les bienfaits principaux pour la santé

Les compulsions alimentaires

En cas de compulsions alimentaires, il est possible de travailler en hypnose ou en auto-hypnose parce que dans notre état de conscience normal nous sommes très souvent pris par une immense quantité de routines. Ces routines sont tellement bien ancrées que nous ne pouvons plus interférer avec. C’est justement ainsi que les compulsions et les addictions fonctionnent.

Souvent, les personnes souffrant de compulsions alimentaires confient qu’elles grignotent sans en avoir véritablement conscience, que c’est plus fort qu’elles et que le besoin de nourriture, par exemple de sucre, les dépasse. Certaines d’entre elles se réveillent même la nuit pour manger. Leur fonctionnement est tellement ancré à un niveau inconscient qu’elles se sentent comme dépossédées d’elles-mêmes.

Malheureusement dans ce genre de situation, on dit aux gens qu’ils doivent faire preuve de plus de volonté. Seulement, cela les fait culpabiliser et surtout, ce n’est absolument pas une question de volonté. En effet, la volonté est du domaine du conscient alors que ces mécanismes sont du domaine de l’inconscient.

Avec l’hypnose ou l’auto-hypnose, Kevin explique qu’il est possible d’explorer notre fonctionnement inconscient pour nous rendre compte de ce qui se joue en nous, de l’histoire qu’il y a derrière nos comportements, de ce que nous avons mis en place. L’idée est alors d’apporter une aide progressive en modifiant petit à petit ce qui se passe en eux. En effet, cela peut créer des résistances donc il est important d’aller doucement. Les personnes apprennent à comprendre ce qui se passe, à transformer leurs automatismes et à se créer des comportements en accord avec ce qu’elles veulent.

Je t’invite à écouter mon échange avec Kevin Finel où nous évoquons notamment la résolution de conflit intérieur. Cela fait partie intégrante des problématiques dans le cadre des compulsions alimentaires.

insérer lecteur épisode

L’auto-hypnose pour mieux dormir

L’auto-hypnose permet de réduire l’anxiété, le stress, les angoisses. Du même coup, c’est une aide considérable pour vaincre les insomnies. En effet, certaines zones du cerveau sont comme mises en sourdine pendant le sommeil. L’auto-hypnose permet d’interrompre la pensée et, ainsi, de calmer le mental. Le temps mis pour s’endormir diminue et le sommeil est plus réparateur.

D’autres bienfaits de l’auto-hypnose

L’auto-hypnose peut également permettre de soulager des douleurs chroniques, les lombalgies, les migraines. En juin 2015, l’Inserm a validé son efficacité. Je t’invite à consulter le rapport Evaluation de l’efficacité de la pratique de l’hypnose.

Par ailleurs, il est possible d’avoir recours à l’auto-hypnose au moment de l’accouchement. Elle peut également être associée à une anesthésie locale dans le cadre d’interventions chirurgicales mineures. Pour terminer, nous pouvons citer les bienfaits de l’auto-hypnose concernant les troubles dépressifs, les phobies, les crises de panique, le stress post-traumatique. Par ailleurs, cette pratique aide à mieux gérer une séparation ou affronter un deuil. Elle soutient pour arrêter le tabac, l’alcool et les autres addictions. De plus, cette thérapie brève aide à la perte de poids, améliore la confiance en soi ainsi que les capacités cognitives et les performances sportives.

Conclusion 

Tu ne connaissais pas l’auto-hypnose ou cela te faisait peur ? Tu as maintenant compris ce qu’est vraiment cette pratique (loin de l’hypnose spectacle) et tous ses bienfaits pour la santé physique et émotionnelle. Pour aller plus loin, je t’invite à écouter l’épisode où Kevin partage notamment ses expériences de rêve lucide. Nous développons aussi beaucoup sur la question de la théorie des parties et évoquons le lien que nous pouvons établir entre hypnose et nutrition. Dans tous les cas, prends bien soin de toi et n’hésite pas à découvrir Psychonautes, sur le site ou sur l’application sur smartphone. Nous te proposons une offre d’essai de 1 mois gratuit : Découvrez l’auto-hypnose et explorez votre cerveau | Psychonaute.

Lisa et la team HYGIE

Si tu souhaites aller plus loin, je t’invite à découvrir gratuitement notre application mobile Hygie Pocket. 

 

Cet outil met à ta disposition les meilleurs enseignements, outils et pratiques pour te permettre d’atteindre une transformation profonde.

 

L’app est faite pour toi si : 

  • Tu découvres le monde de la santé holistique et tu souhaites découvrir comment intégrer la santé sur tous les plans.
  • Tu recherches des pratiques pour développer ton approche de la santé holistique au quotidien.
  • Tu attends depuis toujours une app qui regroupe tout ce qui te fait du bien !
Taille texte