Bienfaits de l’argile : son impact sur la santé

towfiqu-barbhuiya-0BEqLfQwVzM-unsplash

PUBLIÉ LE

ÉCRIT PAR

TEMPS DE LECTURE

14

min

CATÉGORIE

L’argile est un remède naturel ancestral. Et pour cause, elle fait des merveilles ! Mixture de beauté et de santé, son éventail des champs d’application et de vertu est vaste. Alors, qu’est-ce que l’argile ? Quels sont les bienfaits de l’argile ? Comment utiliser l’argile et profiter de ses bienfaits en cure ou au quotidien ? C’est ce que je te propose de voir dans cet article. Je te donnerai aussi des exemples concrets et pratiques pour que tu puisses bénéficier facilement et rapidement de multiples vertus.

Qu’est-ce que l’argile ?

Les bienfaits de l’argile dans l’Histoire 

L’argile est un remède d’origine volcanique utilisé depuis la nuit des temps. C’est une roche sédimentaire meuble qui provient de la décomposition des espèces minérales. Elle est très riche en minéraux et oligo-éléments (silice, silicates d’aluminium, magnésium, calcium, fer, phosphore, sodium, potassium, cuivre, zinc, sélénium, cobalt, manganèse). Dans le commerce, on la trouve souvent sous forme de poudre.

Les Égyptiens s’en servaient, par exemple, pour les momifications et pour accompagner les morts dans des rituels de purification. Au Moyen-Âge, les médecins la recommandaient et elle était considérée comme un antidote aux poisons destinés aux rois.

De nos jours, l’argile entre dans la composition de certains médicaments allopathiques comme le Smecta, qui lutte contre les diarrhées ou les nausées.

Les Égyptiens s’en servaient par exemple pour les momifications et pour accompagner les morts dans des rituels de purification. Au Moyen-Âge, les médecins la recommandaient et elle était considérée comme un antidote aux poison destiné aux rois.

Reminéraliser son corps grâce à l’argile
J’entends parfois que nous pouvons nous reminéraliser complètement grâce à l’argile. En réalité, c’est avant tout l’alimentation qui va nous y aider :

  • Boire une eau naturelle de bonne qualité va nous apporter des minéraux, mais va aussi nous aider à drainer et éliminer les toxines. Nous abordons ce sujet dans ma formation HYGIE//ONE
  • Les fruits et les légumes biologiques vont nous aider à reminéraliser notre organisme.
  • L’argile est riche en silice, elle va avoir une action minéralisante, mais elle sera surtout efficace pour son action détoxifiante : adsorbante, elle attire les éléments toxiques et nous permet de les éliminer aux toilettes.

 

Les différents types d’argiles et leurs bienfaits

Il en existe plusieurs types : leur couleur varie selon les oxydes de fer (limonite) qui les composent.

L’argile verte

C’est l’argile la plus puissante. Elle est recommandée pour les peaux grasses, ainsi que pour les peaux mixtes et acnéiques,car elle absorbe le sébum. Si tu as la peau sèche, il vaut mieux l’éviter !

L’argile verte peut aussi être utilisée par voie interne, c’est-à-dire que tu peux en boire ou en ingérer en petite quantité.

L’argile blanche

Plus douce, l’argile blanche est conseillée aux peaux sèchesfragiles et réactives. Elle peut également être utilisée en masque sur les cheveux secs et dévitalisés.

Par voie interne, l’argile blanche convient bien aux personnes qui ont des ulcères, des gastrites ou une forte sensibilité intestinale.

L’argile rouge

Conseillée aux peaux normales ainsi qu’aux peaux sèches et sensibles, elle possède des propriétés antirougeur et elle donne un effet bonne mine et apporte de la luminosité à la peau. Sa couleur est due aux oxydes de fer qu’elle contient et qui expliquent ses bienfaits sur la circulation sanguine et donc sur les peaux couperosées et les varices.

L’argile jaune

Elle est recommandée pour les peaux ternes ainsi que les peaux grasses sensibles. Elle possède des propriétés anti-inflammatoires et antalgiques. Stimulante, tonifiante, elle est réoxygénante pour les cellules.

L’argile rose

Elle convient aux peaux délicatessensiblesréactives, sujettes aux rougeurs. Elle a des propriétés adoucissantes et redonne de l’éclat.

L’argile bleue

Oxygénante, elle contribue à éliminer les impuretés. Elle apporte éclat et la luminosité au teint.

L’argile blanche et l’argile rouge peuvent être utilisées pour les bébés et remplacer le talc. Elles sont très douces et très efficaces sur les rougeurs et les irritations de la peau du bébé.

 

Quelle argile utiliser ?

Pour une utilisation par voie interne, je te conseille de choisir une argile qui réunisse les caractéristiques suivantes :

  • Naturelle ;
  • Non chauffée ;
  • Non ionisée ;
  • Sans conservateur ;
  • Ultraventilée ou surfine ;
  • De qualité biologique.

La marque que l’on trouve le plus souvent en magasins bio ou en pharmacies est Argiletz. La Compagnie des sens propose également de l’argile et des huiles essentielles de très bonne qualité.

Si le paquet porte la mention, « pour usage externe uniquement » ne t’inquiète pas, c’est normal. Tu peux la boire ou l’ingérer (en petite quantité) si elle a bien les qualités que je viens de te préciser ci-dessus.

Même les femmes enceintes peuvent profiter des bienfaits de l’argile pendant leur grossesse. Elle soulage notamment très bien les nausées.

Quels sont les bienfaits de l’argile ?

Un anti-inflammatoire naturel

L’argile a des vertus anti-inflammatoiresrevitalisantes et très reminéralisantes.

Sa richesse en minéraux est extrêmement intéressante à la suite d’une fracture, d’une entorse ou en cas de difficultés ligamentaires. Les retards de croissance ou le rachitisme peuvent également être atténués par l’argile.

Une action antiseptique

Ce remède naturel puissant a également des propriétés antiseptiques : l’argile entrave la prolifération des germes, des bactéries pathogènes, des microbes et des parasites.

Elle agit comme une éponge qui absorbe et garde tout en elle jusqu’à élimination dans les toilettes. C’est pour cela que l’on parle de qualité adsorbante : c’est un peu comme si l’argile avait la capacité de piéger les éléments pathogènes pour ensuite les éliminer dans les selles.

Des vertus cicatrisantes et antidouleurs

L’argile possède également des vertus adoucissante, cicatrisantedécongestionnante et antidouleur. En cas d’entorse, de tendinites, de douleurs ostéo-articulaires, les cataplasme sur les zones douloureuses atténuent l’inflammation et les douleurs localisées.

Son pouvoir de sédation permet de réduire notablement les douleurs dues aux :

  • Oedèmes,
  • Ulcérations,
  • Maux aux dents et de gencives,
  • Traumatismes,
  • Etc.

L’argile est également très efficace comme pansement naturel : elle élimine les cellules détruites (en cas de dermatites, brûlures, acné, kystes…), elle attire les germes et le pus. Elle draine les plaies et les suppurations.

Elle favorise également la reconstitution des cellules saines et possède donc une capacité de régénération tissulaire très puissante qui permet de réduire les cicatrices.

L’argile, un excellent compagnon de voyage !

Si tu pars en voyage dans des pays tropicaux, je te conseille d’emporter de l’argile pour prévenir les diarrhées et autres soucis digestifs. Veille cependant à bien la conserver dans un récipient hermétique pour ne pas la voir se répandre dans ta valise !

Pourquoi et comment bénéficier de l’argile par voie interne ?

Une cure une à deux fois par an

Pour profiter des bienfaits de l’argile de façon optimale, je te recommande de suivre une cure une à deux fois par an, idéalement à l’intersaison entre l’été et l’automne ou entre l’hiver et le printemps. L’automne et printemps sont aussi des saisons idéales pour drainer l’organisme.

L’argile pour détoxifier l’organisme

L’argile est un excellent complément aux traitements spécifiques de drainage tels que les tisanes détoxifiantes. Une fois que les métaux lourds seront de nouveau dans le système digestif (dans le but d’être éliminés), l’argile va les absorber et les évacuer.


La détoxication des métaux lourds avec l’argile

Lorsque nous ingérons des métaux lourds, ceux-ci ne restent pas dans notre système digestif : ils vont être assimilés et passer dans le sang. Une partie va être traitée par le foie puis éliminée. Mais la majeure partie va être stockée en particulier dans les corps gras. C’est pour cette raison qu’une personne qui perd du poids rapidement doit être très vigilante. En effet, en cassant les cellules graisseuses, beaucoup d’éléments toxiques vont être libérés et fatiguer le foie (en charge de drainer tous ces déchets et de les éliminer).

L’argile ne va donc pas éliminer les toxines dans nos cellules graisseuses ou dans le sang. Elle reste dans le système digestif. C’est pour ça qu’en cas de problèmes au niveau de la bouche, de l’œsophage, de l’estomac, ou d’intestins, l’argile est très efficace.

Si tu manges du poisson riche en métaux lourds, comme du saumon ou du thon, je te conseille de boire un verre d’argile en même temps : l’argile va absorber le mercure que contient le poisson et l’éliminer.

En revanche, si tu as des métaux lourds logés depuis longtemps dans le corps, l’argile n’ira pas les éliminer, en particulier s’ils sont dans les graisses. Il va falloir lancer le système de détoxication (en étant accompagné par un praticien) et soutenir le foie. Une fois qu’ils seront passés de nouveau dans le système digestif pour être éliminés, il pourra être intéressant de prendre de l’argile !

Possible constipation

Tu l’as compris, l’agile est particulièrement indiquée pour tout ce qui est en lien avec la sphère digestive (gaz, ballonnements, acidité gastrique, problèmes de transit, etc.). La constipation peut être normale au début, surtout lors d’une première cure d’argile. C’est encore plus vrai si les intestins sont encrassés, irrités, en mauvais état.

Dans ce cas l’argile va s’agglutiner, former un bouchon et engendrer de la constipation. Il n’y a rien d’inquiétant, il faut simplement suspendre la cure le temps que le transit revienne et reprendre la cure par la suite. Il est possible de continuer la cure jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de problèmes de constipation ni d’autres soucis digestifs.

L’argile avant tout pour éliminer les pathogènes

Selon moi, les bienfaits de l’argile concernent surtout l’élimination des virus, des éléments pathogènes, des bactéries, des germes, des parasites, des champignons et de toutes les toxines de la sphère intestinale.

Une incidence sur notre sphère émotionnelle

À l’instar des Égyptiens lors des processus de purification, n’oublions pas que l’argile amène aussi une détox émotionnelle. En délogeant des toxines – via des jeûnes, des monodiètes, des drainages -, en allégeant notre alimentation, nous ressentons rapidement une influence sur nos émotions, en particulier lors des premières cures. Nous pouvons alors ressentir des changements d’humeur, des vagues de tristesse ou de colère. C’est normal ! Dès qu’un nettoyage est réalisé sur le plan physique, il y a toujours des répercussions sur les autres corps et notamment sur le corps émotionnel.

L’argile est donc très intéressante et bénéfique de par sa fonction d’élimination sur tous les plans.

Comment suivre une cure d’argile en interne ?

Alors, comment profiter des bienfaits de l’argile par voie interne ?

Je te conseille de prendre un verre et une cuillère en bois. Il est en effet très important d’utiliser une cuillère en bois et non en métal, car celui-ci crée des interactions ioniques qui vont rendre l’argile inefficace. L’argile est en effet polarisée et c’est ce qui lui permet d’avoir une action ciblée sur les éléments pathogènes.

Voici les étapes à suivre pour réaliser ta cure d’argile sur 3 semaines :

  • Première semaine : ajoute une cuillère à soupe d’argile dans un grand verre d’eau de bonne qualité. Inutile de remuer. Laisse l’argile se sédimenter au fond du verre puis laisse reposer la nuit. L’argile va alors se charger en ions. Le lendemain matin, bois l’eau argileuse et jette le dépôt d’argile dans les toilettes ;
  • Deuxième semaine : procède de la même manière le soir. Puis, le lendemain matin, au lever, mélange de nouveau de l’argile avec la cuillère en bois. Laisse reposer le temps de prendre ta douche puis bois l’eau argileuse ;
  • Troisième semaine : le matin au réveil, tu mélanges tout et tu bois l’intégralité de ton verre.

Procéder de manière progressive est surtout préconisé pour les premières cures : c’est plus confortable et cela évite de créer des bouchons.

Si tu es déjà habitué aux cures d’argile, tu peux commencer en remuant celle-ci et boire le tout d’un coup le matin à jeun ou à distance des repas.

Quoi qu’il en soit, je te rappelle cette précaution essentielle : espace l’ingestion d’argile de quatre heures de toute prise médicamenteuse, même naturelle. L’argile absorbe tout ce qui est chimique et pathogène. Elle absorbe donc aussi les médicaments. Je pense à la pilule contraceptive mais cela vaut pour tous les traitements ou remèdes naturels qui peuvent avoir une polarité différente.

Bienfaits de l’argile : l’utilisation de l’argile en externe

Par voie externe en cataplasme ou en masque, l’argile est très bénéfique pour la sphère dermatologique (en cas d’infections cutanées, d’acné, de brûlures, de blessures, de kystes) ainsi que pour la sphère ostéo-articulaire (inflammations, arthrose, polyarthrite rhumatoïde, douleurs, contractures, etc.).

Comme tu peux le constater, l’argile est un remède à tout faire !

Comment réaliser un masque à l’argile pour le visage ?

Pourquoi acheter des produits cosmétiques à l’argile quand tu peux créer le tien, 100 % naturel, à ben meilleur prix ? Pour cela, mélange 1 à 2 cuillères à soupe d’argile avec à peu près le même volume d’eau. Tu vas obtenir une petite pâte onctueuse, que tu pourras appliquer sur le visage pour clarifier ta peau, retirer l’excès de sébum et un teint plus unifié.

Lorsque tu utilises l’argile en externe, je te conseille de ne pas la laisser sécher sur la peau, car cela risquerait de la déshydrater. Je te conseille donc d’appliquer l’argile en couche assez épaisse puis de vaporiser un hydrolat (hamamélis ou rose par exemple ou tout autre hydrolat de ton choix adapté à ton type de peau). Tu peux également pulvériser de l’eau si tu n’as pas d’hydrolat. L’important est de garder l’humidité. De plus, cela permet de prolonger l’action du masque, car l’argile sèche très vite. Si tu as des kystes ou des bouchons, il faudra renouveler les applications. Si tu as un bouton qui apparaît à l’approche des règles, tu peux faire un masque 1 à 3 fois dans la journée et prolonger sa durée en l’humidifiant régulièrement.

Le cataplasme d’argile

Pour observer les bienfaits de l’argile, je te conseille de préparer ton cataplasme avec 50% d’argile et 50% d’eau. Tu peux ensuite l’appliquer directement sur une peau saine, qui ne présente pas de grosse cicatrice ni de grosse brûlure.

Il y a quelques années encore, on conseillait d’enrouler les cataplasmes d’argile avec du film alimentaire pour garder l’humidité. Au niveau écologique, ce n’est pas optimal. Fais de ton mieux et si tu as une alternative meilleure pour l’environnement, fais un test !

En cas de plaie ouverte, de brûlure ou de poils incarnés, je te conseille d’appliquer dans un premier temps une gaze sur ta peau. Dans un deuxième temps, dépose le cataplasme par-dessus. L’efficacité sera la même.

Je te conseille de ne pas appliquer de cataplasmes sur deux organes importants en même temps. En effet, l’argile est si puissante que cela pourrait fatiguer fortement ton organisme.

 

Quelques exemples pratiques de l’utilisation de l’argile

 

L’argile pour remplacer le talc des bébés

Je l’évoquais plus haut, l’argile blanche peut se substituer au talc sur les fesses des bébés. Elle soulagera les rougeurs dues aux couches et les érythèmes fessiers qui peuvent être si douloureux. Les mamans adorent cette astuce qui coûte d’ailleurs bien moins cher que toutes les crèmes que l’on trouve sur le marché !

Les brûlures

En cas de brûlure, les bienfaits de l’argile sont très utiles ! Je te conseille d’appliquer un cataplasme si possible tout de suite. Tu peux mettre une gaze sur la partie brûlée puis appliquer le cataplasme d’argile sur 3 cm d’épaisseur. Autre solution : tu peux préparer un bain de boue argileuse et y mettre la partie concernée avant de rincer à l’eau tiède, une heure après.

Les problèmes des sportifs

Grâce à ses vertus anti-inflammatoires et antalgiques, l’argile est très appréciée des sportifs ! En effet, les bienfaits de l’argile sont très intéressants, car elle les aide à réparer les tissus, les os, les tendons et les ligaments. En cas d’hématome à la suite d’une entorse ou d’une contusion, l’argile permettra de le résorber. Une meilleure circulation sera rapidement rétablie sur la zone concernée. L’argile peut également aider à mieux récupérer après un entraînement intensif ou une compétition.

Les contre-indications à l’utilisation de l’argile

Les seules contre-indications à l’argile concernent les cancers digestifs et les occlusions intestinales.

Si tu prends des médicaments ou des remèdes naturels, pense bien à prendre l’argile à au moins quatre heures de distance du traitement.

L’argile, de multiples bienfaits !

Tu l’auras compris, l’argile est un remède peu onéreux, mais très efficace qui peut aider les petits comme les grands dans de très nombreux cas. C’est incontestablement un incontournable à avoir à la maison ! N’hésite pas à écouter l’épisode de mon podcast consacré à l’argile et à essayer les soins à l’argile dès que l’occasion se présente ! Dans tous les cas, prends bien soin de toi et si tu souhaites aller plus loin, je te conseille de lire la thèse du Dr Jade Allègre sur les pouvoirs thérapeutiques de l’argile.

logo hygie

Inscris-toi à la newsletter mensuelle de l’Académie